rédiger le contenu d'un site web » Gazelle du Web 

Menu

Rédiger un contenu de qualité pour votre site Web

23 mai 2012 par Muriel Lecouey

Rédiger du contenu pour votre site Internet

Dans un précédent article, nous avions insisté sur l’importance d’avoir un contenu de qualité pour un site web. Maintenant que nous avons traité  le ‘’pourquoi’’, abordons le ‘’comment ‘’. En effet, en tant qu’agence Web, nous recommandons toujours à nos clients de prendre un temps de réflexion pour la rédaction de leurs pages.  Mais, qu’entendons-nous par un contenu de qualité ?


La qualité de la présentation

Lorsqu’un internaute arrive sur un site Internet, la première chose qu’il constate est  l’attractivité visuelle de la page. Une mise en forme peu attrayante ne va pas donner envie de lire votre message, malgré sa pertinence.

Votre page doit être aérée, évitez de mettre en ligne des gros blocs de textes qui découragent à la lecture. Le mieux est d’organiser votre pensée en créant un paragraphe à chaque nouvelle idée. Il faut toutefois faire attention à ne pas créer d’espaces perdus  : ils peuvent laisser croire à l’internaute qu’ils sont arrivés en fin de page alors que ce n’est pas le cas.

La longueur de votre texte doit aussi être contrôlée. Plus le texte est long, plus il joue positivement sur votre référencement car cela indique que vous apportez de l‘information à votre visiteur. Certains considèrent qu’il faut 500 caractères minimum par page, à condition de ne pas faire dans le hors sujet. La subtilité, c’est qu’il ne faut pas tomber dans l’excès car une page très longue peut nuire à la qualité de navigation de l’internaute. La longueur doit être un juste compromis entre les contraintes de référencement, la qualité de navigation et l’apport de l’information recherchée par votre visiteur.

La mise en valeur des mots-clés et des idées importantes de votre message (couleur, gras, …) rend la page plus attractive. Beaucoup d’internautes lisent la page en diagonale avant de décider de la lire plus en détail s’il leur semble qu’elle apporte une réponse à leur requête. Un bon moyen de le vérifier est de consulter le temps moyen passé sur la page et son taux de rebond dans votre rapport Google Analytics.

Mettre des visuels (image, graphique, schéma…) anime le contenu. Attention, le poids de vos images ne doit pas augmenter excessivement le temps de chargement de votre page. Il faudra dans ce cas convertir vos images dans un format plus léger. L’image en elle-même ne doit être ni trop floue, ni trop petite. Pensez également à renseigner une légende dans l’attribut Alt  en gardant en tête qu’elle est prise en compte dans votre référencement. Bien entendu, n’utilisez que vos images ou celles dont vous possédez les droits de diffusion.

La qualité des textes

Triviaux mais pourtant incontournables, l’orthographe et la grammaire doivent être vos premières préoccupations. Si quelques fautes peuvent passer inaperçues, il n’y a pas plus déroutant pour un internaute que de tomber sur une page parasitée de fautes. Même si le contenu du message est intéressant, ces fautes nuisent à votre crédibilité professionnelle.

Votre texte doit être concis pour contenir l’information recherchée par l’internaute, sans tomber dans la paraphrase ou le hors sujet. Le contenu, un peu comme la confiture, moins on en a plus on l’étale.  Veillez à ce que chacune des pages traite totalement et uniquement du sujet énoncé dans son titre.

En plus de la concision, le texte doit être intelligible. J’entends par là qu’un internaute lambda ne peut pas connaître tout le vocabulaire spécifique à votre activité. N’hésitez pas à utiliser un langage plus commun ou à  expliciter les termes techniques ou les acronymes.

Ne laissez pas d’informations désuètes sur votre site Internet. Une information sur une législation qui n’existe plus, un numéro de téléphone hors service… peuvent laisser penser que votre site est à l’abandon. La fraîcheur du contenu rend votre site dynamique.

Lorsque vous rédigez votre texte, n’oubliez pas de prendre en compte la question du référencement. Utilisez des mots-clés pertinents en fonction de votre activité sans perdre de vue le sujet de votre page. Attention à ne pas en abuser : une densité trop importante de mots-clés est considérée comme de la sur-optimisation et rend la lecture de votre texte désagréable pour l’internaute.

La rédaction des titres est aussi importante que celle des paragraphes. Ils structurent votre page mais sont aussi très importants pour le référencement. Idéalement, le titre tient sur une seule ligne et contient des mots-clés utiles. Les premiers termes utilisés doivent être très significatifs du contenu de la page.

Les liens hypertextes conditionnent la navigation de l’internaute et jouent eux aussi sur le référencement. Ils doivent être explicites et uniques, c’est-à-dire qu’il n’y a pas plusieurs liens qui mènent à une même page. Si ces liens mènent vers un autre site, il est conseillé de les faire s’ouvrir dans une nouvelle fenêtre pour que l’internaute conserve votre site dans la fenêtre de départ. Au contraire, si cela concerne un lien interne, il faut que la nouvelle page s’ouvre dans la même fenêtre car l’internaute risquerait d’avoir beaucoup de fenêtres ouvertes sur son navigateur à la fin de sa visite.

Conclusion

Cette liste regroupe quelques conseils de base pour la rédaction de contenus. Bien entendu, elle n’est pas exhaustive et chacun peut avoir sa propre opinion sur ce qui fait un contenu de qualité. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos conseils et vos astuces dans les commentaires.


3 Commentaires »

  1. Article intéressant!

    Une contenu de qualité est primordial afin qu’un site Internet soit performant au niveau du référencement naturel.

    Comment par Agence Web Yanna Creations — 25 mai 2012 @ 13 h 27 min

  2. Le contenu est toujours plus important, mais pas qu’en quantité, aussi en qualité! Le mieux serait même d’avoir un plan de rédaction pour rationaliser l’apport en contenu.

    Comment par Tim — 4 juin 2012 @ 9 h 26 min

  3. Merci pour ces précieux tuyaux.

    Comment par Jacques Mignot — 12 novembre 2016 @ 11 h 15 min

Laissez un commentaire