Nom de domaine autorisé pour Notaire et Avocat » Gazelle du Web 

Menu

Notaires, avocats : quels sont les noms de domaines autorisés ?

3 février 2015 par Frédérick

Nom de domaine pour avocats et notairesAvocat.fr, notaires.fr, medecin.fr, expert-comptable.fr, chirurgiens-dentistes.fr, huissier-justice.fr… Le point commun de ces noms de domaines ? Ils sont sectoriels et à ce titre, ne peuvent pas être utilisés par n’importe qui. Il faut montrer patte blanche ! Pour les avocats, les règles relatives au choix du nom de domaine sont même particulièrement contraignantes…

Exemple de noms de domaine autorisés et interdits

AUTORISEINTERDIT
cabinet-dupondt-avocat.fravocat-retrait-point-permis.fr
cabinet-dupondt.frconseil-fiscal-reims.fr
tartempion-notaire.frnotaire-immobilier-rennes.fr
etude-notariale-tartempion.fretude-notariale-nantes.fr

 

Vous souhaitez réserver un nom de domaine se terminant par notaires.fr ? Vous devez alors obtenir la bénédiction du Conseil Supérieur du Notariat, et fournir votre identifiant INSEE. Votre nom de domaine devra, ensuite, respecter les règles de déontologie de la profession. La situation est identique pour de nombreuses professions réglementées, comme pour les avocats, qui doivent se soumettre à des règles strictes. Pour obtenir la validation du Conseil National des Barreaux, ils doivent en effet exclure de leur nom de domaine de nombreux mots qui pourraient favoriser de façon non déontologique leur activité, ou suggérer qu’ils exercent un monopole sur certaines activités ou dans certaines zones géographiques.

Récemment, la législation leur a pourtant donné une plus grande liberté en matière de communication publicitaire. La loi Hamon, parue le 29 octobre 2014, leur offre en effet la possibilité d’utiliser le démarchage publicitaire ciblé. Conséquence directe : une ruée sur le marketing direct, et notamment sur les campagnes d’e-mailing. Mais pour attirer naturellement les prospects, rien de tel que le Web et les moteurs de recherche. Tout professionnel d’internet le sait : le bon référencement d’un site passe tout d’abord par le choix du bon nom de domaine. Quoi de plus efficace que garagiste-nancy.fr, coiffeur-perigueux.fr ou luthier-quimper.fr pour capter un maximum de clients potentiels dans sa zone géographique ? Pas grand-chose. Sauf que pour les avocats, l’utilisation d’un tel nom de domaine est strictement interdite.

 

Le nom de domaine d’un avocat : son nom, sa profession… et c’est tout

Le Règlement Intérieur de l’Ordre des Avocats stipule en effet que « L’avocat qui ouvre ou modifie un site internet doit en informer le conseil de l’Ordre sans délai et lui communiquer les noms de domaine qui permettent d’y accéder. […] L’utilisation de noms de domaine évoquant de façon générique le titre d’avocat ou un titre pouvant prêter à confusion, un domaine du droit ou une activité relevant de celles de l’avocat, est interdite ». En clair, il est impossible pour les avocats de faire figurer dans leur URL le nom d’une ville, d’un département ou d’un domaine d’activité. Exit les avocat-lyon.fr, avocat-fiscaliste-toulouse.fr, ainsi que les litige-divorce.fr ou même conseil-droit-social-pas-cher.fr ! Mieux vaut le savoir avant de se faire sévèrement remonter les bretelles par l’Ordre des Avocats qui, on peut le parier sans risque, sait comment s’y prendre pour faire respecter son règlement…

Ce même Ordre conseille aux avocats de faire figurer, dans leur URL, leur nom ou celui de leur cabinet, précédé ou suivi du mot « avocat ». N’espérez pas, bien entendu, vous octroyer l’adresse www.avocat.fr, c’est également interdit. Pour éviter toute mauvaise surprise, le Conseil National des Barreaux y a d’ailleurs installé son site. C’est ballot, hein ? Heureusement, rien n’empêche les avocats, comme les autres professions réglementées, d’optimiser leur référencement en apportant un soin particulier aux contenus de leurs sites. Spécialités, expertise, localisation, tarifs, références : toutes ces informations peuvent trouver leur place dans les textes, le menu, les illustrations, les schémas… Non seulement ces contenus offriront de l’information aux internautes, mais ils nourriront également les moteurs de recherche.

Disposer d’un site performant et très fréquenté, même sans nom de domaine optimisé, c’est possible ! A condition, bien sûr, de se tourner vers la bonne Web agency…


Pas de commentaires »

Laissez un commentaire