Nom de domaine : mode d’emploi - Gazelle du Web » Gazelle du Web 

Menu

Nom de domaine : mode d’emploi

4 décembre 2019 par Audrey

Ça y est, vous avez décidé d’investir le web et de créer un site internet pour donner de la visibilité à votre activité ?

Une fois les objectifs et le cahier des charges établis, et avant de passer à la conception et au développement du site, vous allez devoir vous pencher sur votre nom de domaine et l’hébergement de votre futur site.

Seulement voilà, vous ne savez pas très bien ce qu’est un nom de domaine. A quoi sert-il ? En quoi est-il lié à l’hébergement ? A qui s’adresser ? Nous vous aidons à y voir plus clair.

Un nom de domaine ou NDD, qu’est-ce que c’est ?

Un nom de domaine détermine un emplacement dédié à l’hébergement de votre site internet chez un hébergeur de sites web (OVH, 1&1, Gandi, etc.). Doté d’une extension (.fr, .com, .net, .bzh, etc.), il constitue l’adresse de votre site (ou URL) et vous permet également de créer des adresses emails ou courriels.

https://www.nomdomaine.fr > https://www.webgazelle.net/

nom@nomdomaine.fr > sonia.lalicorne@webgazelle.net

Votre NDD doit être cohérent avec le nom de votre société, boutique ou blog. Vous avez choisi un prestataire spécialisé dans la création de site internet ? Vous serez alors accompagné·e pour déterminer un NDD à la fois identifiable par les internautes / futurs prospects et efficace en termes de référencement.

Où et comment réserver un nom de domaine 

Une fois le nom de domaine défini (les extensions ont leur importance : .fr, .com, .net, .eu, .info, etc.), il faut vérifier qu’il est disponible, puis le réserver. 

La plupart des hébergeurs de sites internet proposent de vérifier facilement la disponibilité du nom de domaine envisagé grâce au service WHOIS.

S’il est libre, le nom de domaine doit être réservé et enregistré auprès du registre concerné, qui varie en fonction de l’extension (ICANN, Afnic, etc.).

Qui s’occupe de réserver un nom de domaine ?

Pour enregistrer un NDD, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Vous charger vous-même de la réservation de votre nom de domaine auprès du registre concerné.

  • Passer par un intermédiaire appelé registrar (en français bureau d’enregistrement), qui se charge des démarches administratives et techniques d’enregistrement auprès du registre concerné. Il s’agit souvent de l’hébergeur que vous avez choisi, qui intègre à son pack d’hébergement la réservation du NDD (avec de nombreuses extensions) et les adresse emails associées.

Si vous faites appel à une agence spécialisée dans la création de site web, celle-ci se charge des étapes de vérification, de réservation et d’enregistrement de votre nom de domaine auprès de son hébergeur partenaire. Elle peut également se charger des adresses e-mails correspondantes.

Votre prestataire web assure ainsi à votre place la gestion de votre NDD (qui implique la configuration et le suivi du NDD, son renouvellement lorsqu’il arrive à échéance, etc.) et les échanges techniques avec l’hébergeur.

Attention : dans ce dernier cas de figure, vous n’avez aucun contact direct avec l’hébergeur. Par conséquent, vous ne devez recevoir aucun message de sa part au sujet de votre NDD, de vos adresses emails associées ou de l’hébergement de votre site internet.

Vous avez reçu un email dans ce sens ? N’en tenez pas compte ou alertez votre prestataire web : vous avez affaire à du phishing ou spam ! Notre article sur le phishing peut vous aider à identifier les éléments qui doivent vous alerter.

Qui est propriétaire du nom de domaine ?

Au moment de la demande de réservation, c’est votre nom ou celui de votre entreprise qui doit être enregistré pour que vous soyez propriétaire.

Lorsque que vous faites appel à un prestataire créateur de site internet, il fait enregistrer le NDD à votre nom mais indique son propre nom pour la facturation et le support technique. Il gère ainsi à votre place tous les problèmes qui pourraient survenir au niveau de votre nom de domaine.

Attention : votre nom de domaine ne vous appartient pas à vie. Il est « loué » durant une période définie pouvant aller de 1 à 10 ans. Un renouvellement est nécessaire lorsqu’il arrive à échéance.

Récupérer son NDD pour créer un nouveau site

Vous n’êtes pas satisfait de votre site actuel ? Vous souhaitez faire appel à un nouveau prestataire web ? Mais conserver votre nom de domaine ? Si vous êtes effectivement propriétaire de votre NDD, deux possibilités :

  • Vous pouvez demander vous-même le transfert de propriété du NDD, afin d’en récupérer l’entière propriété (c’est-à-dire l’usage complet, incluant la facturation et le support). Le registrar qui s’est chargé des démarches d’enregistrement du NDD ou le prestataire qui en assure la gestion vous transmet un document d’arrêt de service et un code de transfert, que vous pourrez soumettre à votre nouveau prestataire web.
  • Votre nouveau prestataire web peut également s’occuper de ces démarches à votre place. Il s’occupe ainsi de la redirection de votre NDD vers son hébergeur partenaire, de la configuration et du suivi du NDD.

Qui gère les emails associés au NDD ?

Là encore plusieurs possibilités :

  • Votre prestataire web, qui, en plus du développement de votre site, gère votre nom de domaine, les adresses emails associées et l’hébergement du site.

  • Une société informatique, qui peut s’occuper également de votre NDD.

  • Vous-même, si vous vous chargez de tout.

Un nom de domaine et ses adresses emails, c’est gratuit ?

Non, ni le NDD ni les courriels associés ne sont gratuits.

Leur prix peut varier selon le registrar auquel vous faites appel et les extensions choisies (les .bzh et .bio sont par exemple un peu plus onéreuses).

Les hébergeurs de sites web tout comme certains prestataires web proposent un forfait annuel ou mensuel impliquant entre autres la location d’un espace d’hébergement pour le site, un ou plusieurs NDD et des boîtes mails associées.

En bref, le NDD

# Est le nom de votre site

# Réserve un emplacement dédié à l’hébergement de votre site sur internet

# Peut être enregistré et géré par vous, votre hébergeur ou un prestataire responsable de votre site web

Un conseil : entourez-vous de professionnels du web qui sauront vous guider selon vos besoins et ceux de votre société. Le nom de domaine s’entend souvent au pluriel et est un sujet complexe…


Pas de commentaires »

Laissez un commentaire