Les liens, la clef d'un bon référencement naturel (SEO) » Gazelle du Web 

Menu

Les liens, la clef de votre référencement naturel

22 mars 2017 par Frédérick

Importance des liens pour le référencement naturelCombien de liens mènent vers votre site Web depuis des sites extérieurs ? Vous êtes-vous déjà posé cette question ? Si vous vous intéressez de près au référencement naturel, espérons-le. Car aux côtés des mots clefs, de la qualité des contenus ou encore du nom de domaine, les liens jouent un rôle crucial dans votre classement SEO. Un rôle notamment dû au PageRank, l’algorithme d’analyse des liens créé par Google.

 

Le PageRank est une note de 0 à 10, qui définit la popularité d’un site Web. Bien évidemment, plus la popularité est élevée, plus le référencement naturel est optimisé. Pour être populaire, un site doit disposer de contenus de qualité, de mises à jour fréquentes, d’une bonne ancienneté… Mais aussi, et surtout, de liens pointant vers lui. Ces liens ne doivent pas venir de n’importe où : plus le PageRank de leurs sites d’origine est élevé, plus ils feront augmenter le PageRank du site destinataire. Car via les liens, chaque site Web transmet une partie de sa popularité, ou de son impopularité. En clair, le Web c’est comme la vie : mieux vaut se lier avec des sites / personnes recommandables ! Par le passé, il était possible de connaître la notation d’un site, notamment via la Toolbar PageRank de Google. Mais depuis qu’il a mis à fin à cet outil, le moteur de recherche semble garder cette information pour lui…

Il existe trois types de liens : externes entrants (les plus importants pour le PageRank), externes sortants et internes.

 

Les liens entrants : des atouts cruciaux…

 

Aussi appelés backlinks, les liens entrants permettent aux robots de Google d’accéder à votre site internet. S’ils sont de qualité (on parle alors de « liens qualifiés ») et nombreux, ils représentent une précieuse source d’optimisation de votre classement SEO. Pour que leur qualité soit validée par les moteurs de recherche, plusieurs points doivent être pris en compte.

  • Les contenus de leur site d’origine

    S’ils sont originaux et qualitatifs, ils sont garants d’un bon niveau de PageRank.

  • La thématique du site ou de la page d’origine

    Si elle est commune ou proche de celle de votre site, Google les considérera comme cohérents.

  • Le nombre de liens sortants figurant sur leur page d’origine

    Si elle en contient peu (moins de 10), leur efficacité sera forte. Par contre, s’ils sont plus nombreux, les moteurs de recherche considéreront cette page comme un catalogue, et leur efficacité s’en trouvera fortement dépréciée.

  • L’ancre du lien

    Il s’agit du texte utilisé pour supporter le lien. Il indique aux moteurs de recherche de quoi traite la page ciblée, et influe donc sur le référencement. Ainsi, plutôt que d’appeler un lien « Cliquez ici », mieux vaut utiliser votre mot clef principal ou des mots appartenant à la même thématique… mais avec parcimonie ! Depuis la parution de Penguin en 2012 (mise à jour de l’algorithme PageRank), il est en effet déconseillé de sur-optimiser les ancres. Pour lutter contre les stratégies de référencement trop agressives, Penguin recommande de diversifier les textes supportant les liens. En plaçant vos mots clefs dans le même paragraphe, mais pas directement sur l’ancre, vous obtiendrez de bons résultats, sans risquer d’être pénalisé.

  • La place du lien dans la page d’origine

    Les moteurs de recherche prennent majoritairement en compte les éléments situés en haut de page, et les éléments mis en valeur. Voilà pourquoi, pour être efficaces, les backlinks doivent idéalement être situés dans les titres, introductions ou intertitres. Ceux qui sont situés en bas de page, ou carrément hors du contenu (dans le footer par exemple) sont peu considérés.

 

…Mais difficiles à obtenir !

 

Reste, bien entendu, à obtenir ces liens entrants. Et c’est là que la mission se complique. Comment procéder ? Idéalement, la qualité des contenus de votre site internet doit générer elle-même ces liens qualifiés. Mais ce phénomène profite plutôt aux sites informatifs qu’aux sites commerciaux. Il existe heureusement d’autres solutions. Vous pouvez notamment…

  • Commenter des articles de blog, en indiquant à chaque fois l’adresse de votre site dans votre profil.
  • Créer votre propre blog, et insérer de temps en temps des liens vers votre site internet dans vos articles. 😉
  • Inscrire votre site sur des annuaires gratuits. Mais comme indiqué plus haut, ces backlinks ne seront pas très qualitatifs et produiront donc un impact limité.
  • Créer des liens sur vos profils de réseaux sociaux (Facebook, Twitter…).
  • Mettre en place des échanges de backlinks avec des sites Web partenaires…

 

Liens sortants et internes : ne les négligez pas !

 

S’ils ont moins d’importance que les liens entrants, les liens sortants et internes produisent un effet, même réduit, sur le référencement de votre site internet. Ils sont bien plus faciles à créer que les backlinks : il serait donc dommage de ne pas les optimiser.

Les liens sortants

Officiellement, Google considère que les liens sortants n’affectent pas votre classement SEO. Pourtant, plusieurs tests de référencement ont prouvé le contraire. Pour qu’ils produisent un impact, pensez à respecter certaines règles :

  • Préférez la qualité à la quantité. S’ils mènent vers des sites impopulaires, ils impacteront votre classement, et s’ils sont trop nombreux, ils feront passer votre site pour un annuaire.
  • Faites preuve de cohérence, en les faisant pointer uniquement vers des sites aux thèmes similaires ou complémentaires à celui du vôtre.
  • Si vous êtes obligé de créer des liens vers des sites de faible valeur, attribuez-leur la valeur « nofollow ». Ainsi, les moteurs de recherche ne les suivront pas.

Les liens internes

Les liens internes sont situés dans les contenus des pages de votre site, et mènent à d’autres pages du même site. Ils participent à son maillage interne et, grâce à leurs ancres et au texte situé à proximité, donnent aux moteurs de recherche des informations supplémentaires sur le contenu de vos pages. Ce netlinking peut notamment être placé sur des mots ou phrases dans les textes, ou dans une liste de type « sommaire » ou « menu ».

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour construire une stratégie de netlinking efficace. Au travail !

 


4 Commentaires »

  1. Dommage que la plupart des commentaires sur les blogs soient nofollow et non dofollow. De plus, les liens sur les profils et les commentaire ne poussent pas vraiment le site dans les Serps. Il est préférable d’opter pour des échanges d’articles, voir même d’en acheter si on a le budget.

    Comment by Vincent — 28 mars 2017 @ 10 h 15 min

  2. Tu as bien raison Vincent. Je n’ai pas connu cette belle époque ou le blog comment pouvait vite faire ranker et j’aurai bien aimé car c’est des liens faciles à créer ( un bon seo est fainéant non ? 😀 ). Aujourd’hui il faut privilégier le linkbaiting pour des liens naturels, et oui…

    Comment by Blaizo — 31 mars 2017 @ 20 h 02 min

  3. Oui ça fait un moment que les liens des commentaires sont en No Follow :/

    Comment by Estetika Tour — 19 avril 2017 @ 17 h 54 min

  4. Très intéressant
    ça m’aidera beaucoup pour mon site
    merci !!!!!

    Comment by Devis travaux RENOVATION — 16 septembre 2017 @ 20 h 28 min

Laissez un commentaire