Découvrez les atouts et inconvénients des sites one page (long scrolling) » Gazelle du Web 

Menu

Sites one page, long scrolling : et les contenus défilent…

24 juin 2015 par Frédérick

Sites one page - long scrollingJetez un œil à votre souris : vous voyez la petite molette au milieu ? Pratique, hein ? Et surtout indispensable, tant le Web nous fait scroller, scroller et encore scroller… La faute aux sites internet « one page » (ou « long scrolling »), devenus hyper tendance depuis 2013. Leur principe est simple : tout le contenu est présenté sur une seule page. Mais quels sont leurs atouts et inconvénients ?

Si les sites Web ont adopté cette mode du long scrolling, c’est avant tout par la faute des réseaux sociaux et de l’internet mobile, qui nous ont habitués à faire défiler des tonnes de contenus et fils d’actualité, histoire de nous abreuver d’informations jusqu’à plus soif. Démodés les menus, place au défilement ! Mais avant de créer un site one-page, mieux vaut analyser vos besoins et les attentes de votre audience.

Car forcément, si vous avez une multitude de services ou de produits à présenter, cette unique page deviendra vite un fouillis imbuvable. Pour être efficace, elle ne doit contenir que des informations essentielles et à forte valeur ajoutée, et être divisée en plusieurs sections ayant chacune un objectif particulier (présenter, vendre, générer des contacts…). Le design long scrolling est donc tout à fait adapté à un site événementiel ou à un site internet intégrant peu de contenus (bar, restaurant, agence de communication…). Il cumule alors avantages et inconvénients. Deux exemples simples :

  • Tout son contenu est affiché en une seule fois, ce qui allonge le temps de chargement… Mais une fois chargé, le site est rapide et ne génère plus aucun ralentissement.
  • Le long scrolling permet de réaliser des design originaux, qui surprennent les utilisateurs et les séduisent… Où les rebutent.

Le long scrolling, un format dynamique et créatif

Avant de créer votre site internet one page, quelques conseils :

  • Etablissez un point d’entrée. Long scrolling, ok, mais vos visiteurs doivent tout de même identifier le site sur lequel ils arrivent !
  • Divisez votre contenu en sections clairement séparées entre elles (par des bandes de couleur par exemple).
  • Soyez créatif : intégrez des images, illustrations, vidéos là où vous souhaitez que les internautes s’arrêtent.
  • Si possible, créez une narration continue, en organisant vos informations à la façon d’une histoire. Idéal pour mener les visiteurs jusqu’en bas de page.
  • Ajoutez des ancres html afin d’optimiser la navigation. Scroller, c’est bien, mais vos visiteurs apprécieront aussi de gagner du temps.
  • Limitez la longueur de vos textes en privilégiant les formules courtes et efficaces. Une longue page remplie à ras-bord de textes découragerait les internautes.

Le site one-page permet de donner au public une impression de modernité et de dynamisme. Le Javascript et l’Ajax permettent en plus d’améliorer l’expérience utilisateur, notamment en stoppant ou en accélérant le scrolling aux moments opportuns.

Référencement d’un site one page : des impératifs à respecter

Reste un point primordial : le référencement. Comment l’optimiser si vos contenus sont tous regroupés sur la même page, dans laquelle les liens sont peu nombreux ? Forcément, sur une seule page, vous ne pourrez optimiser votre référencement que sur 1 ou 2 mots clefs. Mieux vaut donc éviter de créer une page dont les sections traitent chacune d’un sujet différent, car vous ne pourrez référencer qu’une seule section, qui sera diluée parmi d’autres contenus…

Le design one-page a également d’autres inconvénients pour le référencement :

  • Il rend complexe le remplissage des balises <title> et <meta description>, qui doivent être représentatives de toute la page. Difficile si vous avez créé plusieurs sections distinctes.
  • Le sitemap d’un site one page est difficilement exploitable par les moteurs de recherche.
  • Compte tenu de leur longueur, les pages « long scrolling » sont forcément plus lourdes que celles des sites classiques. Leur vitesse de chargement s’en trouve dégradée, ce qui risque de déplaire aux moteurs de recherche.

Pour bien référencer votre site one page, il convient donc de ne rien laisser au hasard. La première règle est, comme je l’ai dit plus haut, de ne choisir ce type de site qu’à condition de n’avoir qu’un sujet global à présenter, et donc à référencer. Ensuite, pensez à bien utiliser les balises : une seule balise <h1> en haut de page, puis des balises <h2> pour définir vos sections. Les balises <article> et <section>, combinées à des ancres html, vous permettront de structurer votre page afin qu’elle ressemble au maximum à un site classique. Prenez enfin soin d’alléger au maximum vos contenus pour accélérer leur chargement, puis offrez-leur de la visibilité via les réseaux sociaux et le marketing de contenu afin de développer les liens entrants.

En suivant tous ces conseils, pas de doute : sur votre site internet one page, les internautes défileront autant que les contenus !


3 Commentaires »

  1. Pour améliorer le temps de chargement des sites one page, la solution consiste à charger les contenus en dessous de la ligne de flottaison en asynchrone, on gagne en rapidité d’ouverture 🙂

    Comment par Nicolas — 24 juin 2015 @ 10 h 08 min

  2. je ne suis pas trop fan de ses sites, j’aime bien naviguer dans un site et avoir des informations réparti dans le menu et partout.

    Comment par Pascal — 18 septembre 2015 @ 15 h 58 min

  3. Bonjour,

    Il est vrai que les site one page ont un design sympa mais ne sont pas adaptés à tout types d’activités, le plus souvent utilisé par des « startups » ou des portfolios. Dans mon métier, l’immobilier, il est nécessaire d’avoir un site bien organisé avec de nombreuses catégories et pages dédiés à chaque services.

    Bien cordialement

    Comment par Hotman — 20 février 2016 @ 16 h 31 min

Laissez un commentaire