Comment référencer une animation flash » Gazelle du Web 

Menu

Référencement d’une animation flash

16 février 2011 par Grégory

 

Référencement d'une animation flash

Même s’il est couramment admis que les animations flash, ou pire un site « full flash », pénalisent le bon référencement d’un site, nous allons voir qu’il est possible malgré tout d’avoir des sites tout en flash tout en gardant un bon référencement.


Quel type de site avez-vous : 100% flash ou site html avec animation d’agrément ?


Nous pouvons en effet distinguer deux types d’approche. A chacune sa stratégie de référencement. D’un côté, nous avons les sites basés sur du contenu texte et html intégrant quelques animations flash avec du contenu à référencer. D’un autre côté, nous allons avoir les sites 100% flash.

Pour la première catégorie de site, il est beaucoup plus facile de référencer son site car chaque page possède son fichier html facilement indexé par les moteurs de recherche. Prenons l’exemple d’une boutique en ligne proposant pour chacun de ses produits une animation flash. Il sera possible dans ce cas là de travailler le contenu de chaque page produit se trouvant autour de l’animation flash.

La deuxième catégorie de site est la plus difficile à référencer vu qu’on ne peut mettre facilement en œuvre les techniques de référencement habituelles propres aux sites en html (réécriture d’URLs, travail du contenu, des titres, etc.). Ces sites ne possèdent en général qu’une page html (en dehors des pages de contact ou mentions légales) et ne peuvent donc intégrer que très peu de mots clés.

Vous devez référencer un site tout en flash ?

Si le choix d’un site tout en flash est indispensable, il est tout de même possible de le référencer. Les moteurs de recherche, Google en tête, s’y sont mis et commencent à référencer le contenu des fichiers SWF eux-mêmes (Lire cet article). Ceci étant dit, le mieux consiste à intégrer d’autres techniques comme :

  • La réécriture des URLs et la personnalisation des titres de chaque page ;
  • L’inclusion d’un contenu alternatif en html dans chaque page.

L’exemple du site Bardahl illustre l’utilisation de ces deux méthodes :

Si vous possédez un site « html » utilisant des animations flash d’agrément, la solution est encore plus simple. La technique la plus communément reprise est l’utilisation de la librairie « SWFObject ». Celle-ci est basée sur un texte alternatif affiché (dans une balise DIV) uniquement si l’internaute n’a pas flash mais également lue par les moteurs de recherche.

Voici un exemple de code :

<script src= »/swfobject.js »></script>
<div>Ici du texte ou des images pour le contenu alternatifpris en compte par les moteurs de recherche</div>
<script type= »text/javascript »>
var so = new SWFObject(« movie.swf », « mymovie », « 200 », « 100 », « 7 », « #336699 »);
so.write(« flashcontent »);
</script>

Attention, la balise <noembed> est à proscrire car elle n’est pas valide W3C.

Où télécharger SWFObject ?

Vous pouvez télécharger SWFObject ainsi que sa documentation ici :

Needocs, un exemple d’utilisation

Nous pouvons citer l’exemple du site Needocs pour lequel tous les contenus se retrouvent encapsulés dans une visionneuse PDF 100% flash. Sur l’exemple suivant, l’ensemble du contenu flash est repris en html sans être affiché à l’écran :

http://www.needocs.com/document/projet-petite-enfance-creche-accueil-et-garde-d-enfants,4960

Le netlinking : le point faible des sites 100% flash

Vous avez un site 100% flash et avez pu le référencer ? Très bien, mais l’une des limites à ce jour par rapport à un site html reste que le « netlinking » à l’intérieur des animations flash n’est pas pris en compte par les moteurs de recherche. Or, le « netlinking » qui consiste à faire des liens internes ou externes dans ces pages est un élément très important en matière de référencement.

En conclusion, si vous avez la possibilité de choisir la technologie employée, préférez un site avec une base en html et des animations d’agrément. Vous aurez plus de facilités pour travailler votre référencement. Dans le cas contraire, si vous optez pour un site 100% flash, veillez à prendre en compte dès le départ les contraintes de référencement.

Sources :

Cité dans l’article : (1)
http://googlewebmastercentral.blogspot.com/2008/06/improved-flash-indexing.html
http://www.webrankinfo.com/dossiers/debutants/referencement-flash
http://www.webrankinfo.com/actualites/200807-indexation-texte-animations-flash.htm


Pas de commentaires »

Laissez un commentaire