Photographie et webdesing » Gazelle du Web 

Menu

La Photographie au service du Webdesign

19 septembre 2012 par Stéphane Bordereaux

Un site Internet : une identité visuelle

La Photographie est intimement liée aux sites Web comme une seconde peau définissant en un regard l’image de marque et les valeurs se reflétant dans la page d’accueil. Le site Internet est donc indissociable de la photographie, qui elle-même est devenue indissociable du Web pour son existence même, sa diffusion. Mais qu’en est-il de la photographie en tant que telle, de son format de diffusion et de sa présentation?

kk

Les premiers pas de la photographie sur le Web naissant reproduisaient, trait pour trait, les antiques albums-photos « papier », avec leurs bordures blanches, leurs coins autocollants et leurs légendes en italique.

Aujourd’hui, l’éventail des techniques pour mettre en valeurs est vaste pour les photographes. Par exemple, la photo d’un paysage évoluant de jour à nuit selon l’heure où l’internaute visite le site, tout ceci grâce à un fichier flash doté de code d’action script qui se trouve sur Internet. Mais tous ces effets ne sont efficaces qu’avec tous les acquis d’expérience d’un photographe voué au web, et en étroite collaboration avec le graphiste, dans une recherche commune de qualité.

Si les banques d’images sont sur le marché depuis longtemps,  pour rendre service en disponibilité et en gain de temps, elles sont par contre communes. Elles sont dénuées de personnalisation, accessibles à tous, et peuvent devenir très banales en fonction de l’utilisation qu’on en fait.

Me viennent à l’esprit ces fameux galets que l’on peut trouver sur bon nombre de dos féminins sur les sites spécialisés dans le bien-être … Beaucoup de sites affluent sur la toile dans cette branche, mais beaucoup se ressemblent. En voici un qui sort du lot grâce au travail d’un photographe : lespa.fr. Ce site, construit sur des photos, offre une vision des véritables lieux et permet au potentiel client de s’y projeter. Il reconnaît la rue et la vitrine dans un premier temps, ensuite, il peut faire une véritable visite guidée. Ces photos permettent de répondre aux éventuelles questions sur ce qu’offre les lieux comme prestations, et dévoile ce qui se passe vraiment derrière la vitrine. À conditions d’avoir des photos de qualité d’un photographe au grand angle pour agrandir les lieux et un éclairage de studio portatif pour avoir une vision saine et uniforme, et non pas avec des photos de portable du commercial … Comparé aux sites classiques qui pullulent de la même image du dos féminin avec ses galets dessus.  Sur Google, à la recherche « bien être »,  j’ai compté douze fois la même image sur différents sites … Sur qui on a une vague idée commune et générique.

Autre site, autre vitrine, Cap Minceur, où dès la page d’accueil, une photo de la vitrine crée le lien géographique, et montre tout ce que propose Cap Minceur en réel avec le coach qui accueillera le client, en lien direct avec la prestation. Idée rassurante de ce que le client peut s’attendre ! Toutes les machines de Fitness y sont montrés dans leur environnement, et non pas le catalogue du vendeur des machines reprises sur le site.

Le site d’un restaurant demande plus de minutie et de tact. Le site restaurant-fruit-mer-brest.com reprend le design « vitraux » qui représente le restaurant, et allie les photos du photographe qui s’est imprégné des lieux et du design, tout en ayant en tête les objectifs du graphiste.

k

Tout ceci n’est pas si excessif, à partir de deux cent et trois cent euros pour un forfait d’une longue séance de prises de vues dans l’entreprise, pour y faire le tour…Et fait gagner à coup sûr et à long terme du temps aux développeurs et aux graphistes, tout en ayant un véritable catalogue de photos commandées pour le site en construction. Ensuite, pourquoi ne pas proposez les service du photographe au client une fois le site terminé, pour avoir une continuité dans la mise à jour du site, et surtout qu’il vive, qu’il respire la vie au plus près de l’entreprise, comme cela tout le monde est gagnant.

Il y a tant de possibilités dans la création Web en partant d’une photo, Il y a tant de sites qui mériteraient qu’un photographe collaborant avec le graphiste….. Il y a une alchimie à obtenir entre la vision du photographe et la création du graphiste pour faire naître une bonne idée, un site unique. Et qui mieux qu’un photographe peut retranscrire en images les idées du graphiste et du client? Les Web agency sont encore frileuses à faire appel aux photographes, pourtant les sites en collaboration sont bien uniques et personnalisés.

Il y a même deux types de photographes qui peuvent être à l’origine d’un site Web : le photographe d’art et le photographe de reportage. Le photographe d’art, habitué aux modèles et aux vernissages, va s’approprier, respirer les lieux du client, et à travers ses clichés retranscrire au plus près l’ambiance et l’image souhaitée, pour couler les fondations du site. Ensuite le photographe de reportage reprendra le flambeau avec ces fondations en tête, pour nourrir le  site et le faire vivre au long terme. Combien de graphistes ont perdu du temps à coup de filtres et de réglages courbes, pour rendre potable une photo, faite à l’emporte pièce, parfois même avec un iPhone, pour une page d’accueil de site, la vitrine d’une entreprise?

Faut-il s’attendre au développement, à l’émergence des photographes Web, qui orienteront leur domaines de compétences pour et sur la toile, au profit des créateurs de sites Web, au départ pour le processus de création, et ensuite pour faire vivre les sites? Photographe du Web bientôt un métier à part entière dans les Web agency ?


Pas de commentaires »

Laissez un commentaire