Algorithmes Google : zoom sur Panda, Vitesse, Fraîcheur, Top Heavy et Caffeine » Gazelle du Web 

Création de sites internet
à budgets maîtrisés

Le Guide de l'Internet de qualité

Algorithmes Google, 1ère partie : Panda, Vitesse, Fraîcheur…

Algorithmes Google : Panda, Vitesse, Fraicheur...Pour bien comprendre le principe du référencement naturel et opter pour les bonnes pratiques SEO, il est indispensable de connaître le mode de fonctionnement de Google. Nous allons donc consacrer une série d’articles à l’arme n°1 du leader des moteurs de recherche : les algorithmes.

 
Régulièrement mis à jour et agrémentés de nouveaux comparses, la vingtaine d’algorithmes actuellement appliqués par Google sont des traitements mathématiques destinés à calculer précisément diverses caractéristiques des sites internet (densité des mots clefs, qualité des contenus, vitesse d’affichage…) et offrir ainsi aux internautes des résultats de recherche pertinents. La combinaison des résultats obtenus permet en effet au moteur de recherche de favoriser les sites Web respectant les règles de bonne conduite SEO, et de pénaliser ceux qui les ignorent…

 

A noter : les mises à jour, modifications, ajouts et suppressions d’algorithmes étant très fréquents, seule une veille régulière peut garantir une connaissance optimale de leurs effets. Néanmoins, notre série d’articles sur le sujet a pour but de vous fournir une vision globale de leurs fonctions. Dans cette première partie, place à cinq algorithmes Google apparus entre 2010 et 2012 : Vitesse, Caffeine, Panda, Fraicheur et Top Heavy.

 

Algorithme Google Vitesse

 

Apparu en avril 2010, l’algorithme Vitesse poursuit un objectif simple : favoriser les sites internet bénéficiant d’une vitesse d’affichage rapide et optimisant ainsi la qualité de navigation des visiteurs. Pour vous attirer ses faveurs, veillez donc à limiter au maximum le poids du design et des images de votre site, à lui offrir un hébergement de qualité, ou encore à utiliser des solutions techniques de nature à améliorer la vitesse de chargement : compression des scripts, mise en place du cache serveur, amélioration du code…

 

Algorithme Google Caffeine

 

Avant l’apparition de Caffeine, les robots de Google devaient, avant d’indexer un site, analyser l’intégralité de ses pages de façon très détaillée. Ce fonctionnement générait un certain délai entre sa mise en ligne et son apparition dans les résultats de recherche. A son lancement, en juin 2010, cet algorithme a donc eu pour mission d’analyser individuellement chaque page Web. En réduisant largement le temps d’indexation des pages, il a fortement modifié l’apparence globale des résultats de recherche, qui incluent désormais un grand nombre de pages récentes et/ou relatives à l’actualité.

 

Algorithme Google Panda

 

Panda est l’un des algorithmes les plus importants, puisqu’il est capable d’analyser la qualité du contenu des sites internet. Son objectif est de favoriser les sites proposant des contenus originaux et intéressants, au détriment de ceux qui utilisent des techniques telles que le spam, le bourrage de mots clefs ou encore la duplication de contenu. Mis en place en août 2011, il a largement réussi sa mission, puisque la notion de « contenus de qualité » est depuis devenue primordiale sur internet. Mieux vaut donc soigner la rédaction de vos contenus Web

 

Pour déterminer la qualité des contenus d’un site, Panda analyse à la fois le texte et le comportement des internautes. Un fonctionnement qui a notamment permis aux sites d’informations et réseaux sociaux d’améliorer leurs positionnements SEO. Les annuaires, sites d’avis, comparateurs de prix, fermes / agrégateurs de contenus ont quant à eux fortement chuté dans les résultats de recherche. Les griefs les plus reprochés aux sites pénalisés :

  • Manque de textes
  • Pauvreté du style rédactionnel
  • Duplication de contenus existants
  • Textes peu intelligibles (bien souvent en raison d’une réécriture automatique de contenus dupliqués)

 

Algorithme Google Fraicheur

 

L’algorithme Fraîcheur a, comme son nom l’indique, pour but d’offrir aux internautes des résultats de recherche « frais », et donc récents. Il est relativement proche de Caffeine, mais va plus loin. Il vise également à indexer très rapidement les pages venant d’être mises en ligne, mais son rôle est aussi de faire la part belle à l’actualité, en mettant en avant les pages Web traitant d’événements récents.

 

Pour y parvenir, il utilise notamment les méthodes suivantes :

  • Analyse la date de naissance d’une page
  • Prise en compte des faits d’actualité
  • Analyse des sujets populaires sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook…)
  • Adaptation des résultats aux termes de recherche fortement utilisés à un moment donné, et donc probablement liés à l’actualité

Si vous tapez le mot clef « élections », cet algorithme permet par exemple à Google de vous fournir les résultats relatifs aux élections les plus proches de l’actualité, qu’elles soient passées ou futures, plutôt que de vous fournir des résultats uniquement dédiés au mot clef seul.

 

Algorithme Google Top Heavy

 

Aussi appelé « Page Layout », cet algorithme a été lancé début 2012 afin d’endiguer les abus de publicité sur les sites internet. Pour ne pas subir ses foudres, votre site doit limiter au maximum (voire même bannir !) les publicités situées au-dessus de la ligne de flottaison. Pour rappel, cette ligne correspond à la limite jusqu’à laquelle le contenu de la page est lisible sans scroller.
Ces publicités sont en effet particulièrement envahissantes et gênent fortement la consultation du contenu d’un site Web. Deux cas peuvent notamment être pénalisés par Top Heavy :

  • Pages Web dont aucun contenu n’est visible au-dessus de la ligne de flottaison
  • Pages Web contenant des publicités mais très peu de contenu

 
Votre site internet respecte-t-il bien les exigences de ces algorithmes ? Il est temps de le vérifier. Dans nos prochains articles, nous verrons que les critères de classement de Google sont encore très nombreux…

Laissez un commentaire